Steam Deck de Valve : tout savoir sur la nouvelle console portable

Valve a surpris tout le monde ce mois-ci : une nouvelle console portable va voir le jour cette année. Si elle s’apparente à une Switch, elle se différencie énormément de cette dernière. Alors, quelles sont les caractéristiques de cette nouvelle console, comment la commander et à quel prix ? On vous résume tout dans cet article.

Valve : un studio de renom

Valve est un studio de développement, un éditeur et distributeur de jeux vidéo américain. Le studio s’est fait connaître pour son jeu Half Life, sorti en 1998, mais doté d’une durée de vie quasi illimitée grâce à une grande diversification des mods proposés, dont certains sont même devenus des jeux à part entière : Counter Strike, Team Fortress, Dota 2.

Valve s’est par ailleurs largement imposée en tant que leader incontesté dans la distribution de jeux dématérialisés via la plateforme steam, créée en 2003. Si ce leadership n’est plus aussi indiscutable qu’il l’a été, en raison de la concurrence grandissante dans la distribution dématérialisée (Origin, Epic Games Store, Uplay…) Steam reste la référence dans le domaine. 

Steam Deck : tout ce qu’il faut savoir

Le moins que l’on puisse dire est que la sortie de le Steam Deck fut une surprise. En effet, une petite fuite d’information a eu lieu en mai dernier, ce qui a mis la puce à l’oreille à de nombreuses personnes concernant la sortie d’un potentiel projet. C’est avec un simple communiqué que l’entreprise de jeux vidéo a annoncé la sortie de la nouvelle console portable. 

Un design qui se discute

Tout d’abord, le design du Steam Deck sort un peu des normes : en effet, si il peut faire penser à celui de la Switch, le positionnement des boutons sur la console questionne de nombreuses personnes : ils semblent être assez hauts. Les deux sticks sont symétriquement positionnées, tandis que les boutons ABXY, ainsi que la croix directionnelle, semblent bien proches de ces deux sticks. C’est à se demander comment les pouces vont réussir à atteindre tous ces boutons, et donc si le confort du jeu sera optimal. Pour vous faire un meilleur avis sur cette future console, vous découvrirez sur ce lien une vidéo qui vous permet de la découvrir sous tous ses angles.

https://store.steampowered.com/steamdeck

Pour sa nouvelle console, Valve lance 3 modèle de Steam Deck

  • une version 64 Go eMMC
  • une version avec SSD NVMe de 256 Go 
  • une version avec SSD NVMe de 512 Go.


La dernière version de 512 Go serait la seule des 3 à disposer d’un traitement antireflet sur l’écran. 

Tout comme la Switch, il sera possible de brancher la console sur un écran secondaire pour plus de confort de jeu. De plus, il est également possible de brancher un clavier, une souris ainsi qu’un moniteur à votre console, afin d’élargir vos possibilités en termes d’expérience de jeux.

En terme d’autonomie, la nouvelle console se démarque complètement : elle est équipée d’une batterie de 40Wh, ce qui représente jusqu’à 3 fois celle de la Nintendo Switch. L’autonomie serait de 2 à 8 heures. Si l’écart est aussi important, il semblerait que cela dépende simplement des jeux joués. 

En ce qui concerne le catalogue de jeux du Steam Deck, il comprend l’ensemble de la bibliothèque Steam (environs 30.000 jeux), sans qu’une version “portable” des jeux ne soit nécessaire (c’est à dire que l’ensemble de vos jeux PC achetés sur Steam seront immédiatement jouables sur votre Steam deck).  Sachez qu’il est également possible de télécharger et d’installer d’autres jeux extérieurs à Steam, comme on pourrait le faire avec un ordinateur. 

“Le Steam Deck est un PC, vous pouvez donc installer des logiciels tiers et d’autres systèmes d’exploitation” 

Gabe Newell, président de Valve, a affirmé qu’il serait possible d’étendre manuellement le stockage de sa console, mais ne le recommande pas pour autant. 

Une concurrence importante ?

Au niveau de la concurrence, on est immédiatement tenté.e.s de comparer le Steam Deck avec la Switch, la console portable phare de Nintendo. Mais au-delà de l’aspect portatif et d’un visuel assez proche, les deux consoles n’ont rien à voir. Et ce pour la simple raison qu’elles ne nourrissent pas les mêmes ambitions. 

Là où la Switch mise sur son catalogue de jeux exclusifs (Mario, Zelda, Super Smash Bros…) et sa dimension “familiale”, la console de Valve mise sur des caractéristiques techniques impressionnantes pour pouvoir faire tourner les derniers jeux Steam, même les plus gourmands en ressources. Le Steam Deck intègre en effet un processeur( AMD Zen 2 à 4 coeurs à 2,4-3,5GHz) et une carte graphique dernier cri (AMD RDNA 2), et embarque 16Go de mémoire vive (contre 4 pour la Switch). 

Le Steam Deck peut éventuellement entrer en concurrence avec les dernières consoles de Sony et Microsoft, bien que la PS5 et les Xbox Series soient des consoles de salon dont la force est notamment axée sur l’accessibilité du multijoueur (là où le Steam Deck semble davantage conçue pour permettre au joueur.se de continuer sa partie en déplacement, plutôt que de jouer en ligne). 

Finalement, le Steam Deck peut être en concurrence avec les PC portables gaming, dans la mesure où il se présente comme tel. On peut imaginer qu’elle puisse séduire un.e joueur.se qui dispose déjà d’un PC fixe et souhaite s’équiper d’un PC portable, ou une personne envisageant uniquement d’acheter un PC portable pour jouer. Mais là se pose une question essentielle : un.e joueur.se habitué.e au clavier/souris serait-iel prêt.e à opter pour des joysticks ?

Comment se procurer la console et à quel prix ?

Depuis le 16 juillet, il est possible de réserver la console sur internet, mais cela ne correspond pas à une précommande. Afin d’éviter une rupture de stock trop rapide, comme cela a été le cas avec la PS5, Valve n’autorise la réservation que d’une console par personne. 

Par la suite, elle sera disponible en Europe, aux États-Unis, au Canada et au Royaume Uni dès le mois de décembre 2021. Si vous réservez la console, vous recevrez un mail avant décembre vous proposant de la précommander. 

Concernant les tarifs, ce sont les suivants :

  • 419 euros pour la version 64 Go eMMC
  • 549 euros pour la version avec SSD NVMe de 256 Go 
  • 679 euros pour la version avec SSD NVMe de 512 Go.

Pour conclure

Vous l’aurez compris : la nouvelle console de Valve est loin de proposer les mêmes fonctionnalités que la Switch de Nintendo. Plus puissante et proposant plusieurs options de jeux, elle saura correspondre aux attentes de nombreux.ses joueur.ses.
En attendant sa sortie en décembre, vous pouvez découvrir la nouvelle Switch OLED ici !

Plus d'articles
Les meilleures souris gamers de 2020 pour gauchers