Le guide complet des switchs mécaniques pour claviers gaming

Des MX aux Mecha-Membrane, vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir

Un bon clavier – que ce soit pour jouer ou un autre usage – est un accessoire essentiel de votre configuration. C’est votre fidèle compagnon quand vous tirez sur vos adversaires dans Counter Strike et conduisez votre armée dans Starcraft. Votre clavier mérite autant de reconnaissance et de respect que la carte graphique de votre boîtier. Nous avons aujourd’hui de plus en plus de modèles d’interrupteurs (switchs) dans une grande diversité de claviers, par conséquent nous avons dû mettre à jour notre guide pour vous tenir informés des évolutions.

Glossaire des termes

Distance d’activation : Distance nécessaire au switch pour valider la frappe. C’est la distance mesurée entre le sommet de la touche et le point d’actuation.

Point de reprise : Position à laquelle la touche doit se trouver pour qu’une frappe puisse à nouveau être prise en compte.

Course : Distance totale jusqu’à laquelle le switch peut s’enfoncer.

Bottom-out : Fait d’enfoncer la touche jusqu’à heurter le fond du switch.

Hystérésis : Quand le point d’actuation et le point de reprise sont décalés. C’est un problème car le switch a besoin de remonter bien au-dessus du point d’actuation pour qu’une frappe puisse à nouveau être prise en compte.

Debounce : Le bouncing est un phénomène indésirable des switches mécaniques. Il se produit dans le laps de temps durant lequel les contacts en métal établissent le contact électrique et se traduit par la génération de plusieurs signaux. Le Debouncing est donc la technique qui permet de s’assurer qu’un signal unique sera pris en compte (correspondant à une seule et unique frappe).

Il existe deux grandes familles de claviers : Claviers mécaniques qui utilisent des ressorts et des interrupteurs (switchs). Les claviers à dômes en caoutchouc – la plupart des claviers récents et bon marché – possèdent une surface en caoutchouc qui génère la résistance, une sensation tactile et la prise en compte de la frappe par l’ordinateur. Les switchs mécaniques donnent un retour caractéristique avec l’impression d’un choc accompagné d’un cliquetis et/ou d’une sensation légère de bottom-out dans le fond du clavier. Non seulement, il est plus satisfaisant que le clavier à membrane mais il peut être aussi beaucoup plus précis.

Il y a quelque temps, sélectionner son clavier gaming revenait à choisir entre Cherry MX ou les membranes. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, le marché est saturé de switchs disposant d’un vaste choix de caractéristiques. Cette offre pléthorique peut être déstabilisante même pour un gamer averti. Grâce à notre guide des switchs claviers, nous pensons pouvoir vous aider à faire votre choix sans stress.

Si vous n’êtes pas intéressé par les détails techniques des claviers mécaniques et que vous voulez juste savoir lesquels sont mieux adaptés aux jeux, ou chercher des idées pour choisir votre prochain clavier, vous aurez ici, les meilleurs claviers de jeux.

Les composants du switch d’un clavier

Avant de s’attaquer aux différents types de switchs, voyons donc les fondamentaux. Un switch mécanique classique peut se décomposer en 6 éléments principaux. En commençant de la partie haute jusqu’à la base, nous aurons :

  1. La touche. L’élément supérieur en plastique sur lequel sont imprimés les légendes (lettres, symboles…)
  2. La monture. Partie sur laquelle la touche vient se fixer. La forme de la monture est différente entre les modèles de switchs.
  3. La chambre. Le boîtier qui maintient tous les composants ensemble.
  4. Le plongeur. Le plongeur (slider) s’appuie contre le ressort et permet la mise en contact des éléments métalliques du contacteur présents sur le côté du switch.
  5. Les contacteurs. Ce sont eux qui en tapant l’un sur l’autre permettent la prise en compte d’une frappe
  6. Le ressort. Le ressort s’enroule à la base du plongeur et repousse l’ensemble à sa position de repos après être relâché.

Les switchs à dômes de caoutchouc, sont constitués quant à eux de seulement 3 ou 4 parties :

  1. La touche
  2. Le plongeur
  3. La membrane en silicone
  4. La carte à circuit imprimé (PCB) et son schéma électrique

Les switchs mécaniques et vous

Indépendamment de la structure, le comportement des switchs se distingue en trois catégories :

  1. Linéaire. La sensation de frappe est uniforme et souple.
  2. Tactile. Produit un « retour tactile » à mi-course, en général an niveau du point d’actuation.
  3. Clicky. Produit un « retour tactile » à mi-course, accompagné d’un cliquetis net.

Peu importe le type de switch que vous avez choisi, les claviers mécaniques sont bien adaptés aux jeux PC parce qu’ils procurent un retour tactile inimitable lors de la frappe. Ceci étant dit, le coté fun des claviers mécaniques est de trouver celui qui vous convient, et pour cela, il vous faut trouver les switchs qui vous correspondent.

Avec des switchs tactiles et clicky, vous avez l’assurance à chaque fois que vous tapez, que votre frappe est prise en compte par l’ordinateur, avec une notification sous la forme d’un cliquetis ou d’un retour tactile quand vous avez touché le point d’actuation. Le point d’actuation (ou aussi point d’activation) est la position où une frappe est prise en compte par l’ordinateur. Ce qui signifie que le joueur n’a pas besoin d’enfoncer complètement la touche pour valider la frappe, favorisant ainsi des frappes plus rapides. Ce peut être très pratique dans les jeux de RTS (Real-Time Strategy) pour lesquels votre vitesse d’exécution d’actions par minute (APM) peut être déterminante pour la victoire.

Si vous préférez les jeux au rythme encore plus soutenu comme les FPS (First-Person Shooters), les switchs linéaires vous donneront un avantage. En effet, l’absence de dômes à enfoncer ou de cliquetis à maîtriser, vous permet de taper plus rapidement et de valider vos frappes plus vite.

Les claviers mécaniques sont aussi beaucoup plus robustes que ceux avec les dômes en caoutchouc. Par exemple, les switches Cherry MX ont une durée de vie estimée à 20-50 millions de frappes en fonction du type utilisé. Les dômes en caoutchouc sont prévus pour durer jusqu’à 5 millions de frappes.

Cherry

Commercialisée pour la première fois en 1983, la gamme de switchs Cherry MX est, sans conteste l’une des plus réputées de tout ce qui a pu être fabriqué dans le secteur. Chaque type de switch dans la série se distingue par une couleur propre qui reflète ses caractéristiques.

Cherry MX Red

Type : Linéaire
Retour tactile : Faible
Force d’actionnement : 45g
Distance d’activation : 2mm
Course totale :4mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 50 millions de frappes par touche

Recommandation : Joueurs en quête d’exécution rapide avec une faible résistance. Il n’y a pas de retour tactile à mi-course à maîtriser. C’est pour cette raison d’ailleurs, que le Cherry MX Red n’est pas approprié pour la dactylographie.

Cherry MX Black

Type : Linéaire
Retour tactile : Fort
Force d’actionnement : 60g
Distance d’activation : 2mm
Course totale :4mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 50 millions de frappes par touche

Recommandation : Jeux au rythme soutenu avec plus de résistance qu’avec les Cherry MX Red. Les caractéristiques linéaires des Cherry MX Blacks en font des switchs parfaits pour le spamming (répétition d’une frappe très vite autour du point d’actuation, sans remonter jusqu’au sommet). Le plongeur étant constitué d’une pièce unique, il n’y a pas de phénomène d’hystérésis.

Cherry MX Blue

Type : Clicky
Retour tactile : Fort
Force d’actionnement : 60g pour passer le retour tactile
Distance d’activation : 2mm
Course totale :4mm
Niveau sonore : Fort
Durée de vie : 50 millions de frappes par touche

Recommandation : Dactylographie essentiellement. Le Cherry MX Blue possède un cliquetis singulier quand il est enfoncé au-delà du point de résistance, faisant de lui le switch le plus bruyant de la gamme des Cherry MX. Le plongeur en deux parties du MX Blue transmet le retour tactile le plus fort de tous les Cherry MX. à cause de cette conception du plongeur en deux éléments, le switch est enclin à une hystérésis prononcée, rendant les tirs rapides plus difficiles qu’avec un switch linéaire.

Cherry MX Brown

Type : Tactile
Retour tactile : Moyen
Force d’actionnement : 45g
Distance d’activation : 2mm
Course totale :4mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 50 millions de frappes par touche

Recommandation : Une bonne combinaison pour le jeu et la dactylographie. Le Cherry MX Brown est largement reconnu comme étant le switch offrant le meilleur compromis. Son retour tactile, sa course silencieuse et sa force d’actionnement moyenne en font un switch polyvalent. Du fait que le retour tactile est produit par une résistance en fin de contact, l’hystérésis est moins perceptible qu’avec le Cherry MX Blue.

Cherry MX Speed

Type : Linéaire

Retour tactile : Faible
Force d’actionnement : 45g
Distance d’activation : 1,2mm
Course totale :4mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 50 millions de frappes par touche

Recommandation : Jeux au rythme soutenu. Le Cherry MX Speed est le seul switch de la gamme Cherry MX qui n’est pas identifié par la couleur de sa monture (qui est grise, au cas où vous vous le demandiez). Cherry a probablement produit ce switch pour concurrencer les nouveaux types de switch avec des points d’actuation plus hauts.


Kailh/Kaihua

Kailh, aussi connu en tant que Kaihua Electronics, est un important fabricant de switchs basé en Chine. Depuis sa création en 1990, la société a développé sa présence tout autour du globe. Non seulement ses switchs Kailh concurrencent directement les Cherry MX, mais Kaihua conçoit aussi des switchs personnalisés pour ses partenaires.

Communément appelés “Clones de Cherry MX”, les switchs Kailh sont identiques, en termes de design aux Cherry MX. Ils vont jusqu’à proposer les caractéristiques similaires sous le même code couleur. Par conséquent, les touches fabriquées pour les montures Cherry MX sont aussi compatibles avec celles des switchs Kailh.

Kailh Red

Type : Linéaire
Retour tactile : Faible
Force d’actionnement : 50g
Distance d’activation : 2mm
Course totale :4mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 50 millions de frappes par touche

Kailh Black

Type : Linéaire
Retour tactile : Faible
Force d’actionnement : 60g
Distance d’activation : 2mm
Course totale :4mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 50 millions de frappes par touche
Courbe de force : Ici

Kailh Brown

Type : Tactile
Retour tactile : Moyen
Force d’actionnement : 50g
Distance d’activation : 2mm
Course totale :4mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 50 millions de frappes par touche

Kailh Blue

Type : Clicky
Retour tactile : Fort
Force d’actionnement : 60g pour passer le point de résistance
Distance d’activation : 2mm
Course totale :4mm
Niveau sonore : Fort
Durée de vie : 50 millions de frappes par touche


Razer

Razer est un acteur incontournable du secteur du jeu. En 2014, Razer s’est associé avec Kaihua pour développer les switchs mécaniques Razer, qui ont équipé immédiatement la série de claviers de jeu Razer BlackWidow. Depuis, Razer a développé ses propres lignes de production de switchs, s’associant, pour les produire avec plusieurs fabricants, tels que Kaihua, Greetech, et vraisemblablement d’autres. Il existe actuellement deux principales versions des switchs Razer sur le marché : Les Razer Green et Les Razer Orange.

Razer Green

Type : Clicky
Retour tactile : Fort
Force d’actionnement : 55g
Distance d’activation : 1,9mm
Course totale :4mm
Niveau sonore : Fort
Durée de vie : 80 millions de frappes par touche

Recommandation : Essentiellement dactylographie et jeu. Le point d’actuation est légèrement plus haut que pour les Cherry MX et Kailh. Autrement, son comportement est quasi identique à celui des Cherry MX Blue et Kailh Blue. Razer affirme avoir diminué l’hystérésis en réduisant de 0,4 mm la distance séparant le point d’actuation et le point de reprise.

Razer Orange

Type : Tactile
Retour tactile : Medium
Force d’actionnement : 55g
Distance d’activation : 1,9mm
Course totale :4mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 80 millions de frappes par touche

Recommandation : Jeu et dactylographie. Le Razer Orange est presque la copie conforme du Kailh Brown. Il possède un retour tactile silencieux et un plongeur monté d’une pièce.

Razer Opto-Mechanical

Type : Clicky
Retour tactile : Medium
Force d’actionnement : 45g
Distance d’activation : 1,5mm
Course totale :3mm
Niveau sonore : Fort
Durée de vie : 100 millions de frappes par touche

Recommandation : Jeu et dactylographie. Le dernier switch « opto-mechanical » de Razer est identique au LK Libra Orange de chez Bloody. Razer prétend qu’il impose un contrôle qualité strict pour ces switchs optiques à cliquetis. Ils sont seulement montés dans les claviers Razer Huntsman et Huntsman Elite.

Razer Mecha-Membrane

Type : Tactile
Retour tactile : Medium
Force d’actionnement : non communiquée
Distance d’activation : non communiquée
Course totale non communiquée
Niveau sonore : Silencieux-à-moyennement audible
Durée de vie : non communiquée
Courbe de force : non communiquée

Recommandation : Jeu et dactylographie. Le switch propriétaire Mecha-membrane de Razer équipe le clavier Ornata Chroma. Razer marie les technologies membrane et mécanique au sein du même switch, assurant ainsi tirer avantage des deux mondes. Ce que Razer explique, c’est que vous avez d’un côté l’atterrissage en douceur que fournit le clavier en caoutchouc combiné avec le retour tactile et un cliquetis mécanique.

Lors de nos premiers tests avec un prototype du Ornata Chroma, le switch Mecha-membrane nous a paru plutôt insolite au début. Plus tard, avec plus de pratique, il nous est devenu très agréable aussi bien pour dactylographier que jouer avec.


Logitech

Logitech a développé son switch Romer-G en partenariat avec Omron, un fabricant japonais de produits électroniques réputé. Le switch Romer-G ne se trouve actuellement que dans les claviers de jeux Logitech, G810 Orion Spectrum et G910.

Conçu en partant de zéro, le Romer-G se veut apporter des réponses aux faiblesses des switchs mécaniques traditionnels. Le point d’actuation du Romer-G est situé à 1,5mm, 25% plus haut que les 2mm du point d’actuation des Cherry MX et Kailh. Il propose un ensemble de contacts redondants, qui non seulement garantissent la prise en compte de chaque frappe, mais aussi augmentent la durée de vie du switch à 70 millions de frappes par touche. Il existe un retour tactile très subtil au point d’actuation qui est à peine perceptible durant les parties de jeux intenses. L’intérieur du switch a été creusé pour laisser place à une LED et un guide optique qui autorise un éclairage vibrant et uniforme.

Romer-G Tactile

Type : Légèrement tactile
Retour tactile : Faible
Force d’actionnement : 45g
Distance d’activation : 1,5mm
Course totale :3mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 70 millions de frappes par touche

Recommandation : Jeux au rythme soutenu. La course courte du Romer-G joue un rôle primordial dans l’amélioration du rythme de répétition des frappes. Le point de reprise est très proche du point d’actuation et par conséquent il n’y a pas d’hystérésis.

Romer-G Linear

Type : Linéaire
Retour tactile : Faible
Force d’actionnement : 45g
Distance d’activation : 1,5mm
Course totale :3,2mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 70 millions de frappes par touche

Recommandation : Jeux. Tirant parti de la légitimité du Romer-G tactile, le Romer-G linear fait disparaitre le retour tactile et améliore la vitesse d’actionnement.

GX Blue

Type : Clicky
Retour tactile : Fort
Force d’actionnement : 60g
Distance d’activation : 1,9mm
Course totale :4,0mm
Niveau sonore : Fort
Durée de vie : 70 millions de frappes par touche

Recommandation : Dactylographie. Contrairement aux switchs Romer-G, le clicky GX Blue s’appuie sur une conception traditionnelle des switchs mécaniques. Son mécanisme interne et son comportement sont tous deux identiques à ceux du Cherry MX Blue. Néanmoins, il affiche une durée de vie de 70 millions de frappes par touche, tout comme le Romer-G.


SteelSeries

SteelSeries s’est rapproché de Kaihua pour concevoir le switch le plus rapide possible. Le QS1 est le résultat de ce partenariat, un switch qui a fait ses débuts dans les claviers gaming Apex M800 de SteelSeries.

Le QS1 dispose de la même structure que le Romer-G de Logitech. Un ressort passe par la partie centrale creuse, fournissant un appui direct aux touches. à la base du switch se trouve une LED montée à plat, mais il lui manque un guide optique.

QS1

Retour tactile : Faible
Force d’actionnement : 45g
Distance d’activation : 1,5mm
Course totale :3mm
Niveau sonore : Silencieux

Recommandation : Jeux au rythme soutenu. La courte course favorise le repositionnement plus rapide des touches après un bottoming out. La force d’actionnement faible et le haut point d’actuation facilite le spamming (flottement autour du point d’actuation).

Topre

Type : Tactile
Retour tactile : Faible à Moyen
Force d’actionnement : 30g, 35g, 45g, 55g
Distance d’activation : 2mm
Course totale :4mm
Niveau sonore : Silencieux

Recommandation : Jeux et dactylographie. Le switch rapide et tactile de Topre est idéal pour un usage courant. Bien qu’il existe un retour tactile au point d’actuation, il n’y a pas d’effet d’hystérésis à maîtriser puisqu’il s’agit d’un switch dit « capacitif ».


Cooler Master

Cooler Master équipe tous ses claviers de switchs Cherry MX—sauf pour un. Le Novatouch TKL, clavier le plus prestigieux du catalogue de Cooler Master, est construit sur le switch propriétaire du fabriquant et est doté de la technologie « Hybrid capacitive ».

Le switch Cooler Master Hybrid Capacitive est purement et simplement un Topre arrangé. Il intègre une monture Cherry MX au milieu de la mouture Topre, offrant ainsi à l’utilisateur la possibilité d’installer des touches personnalisées.

Type : Tactile
Retour tactile : Faible
Force d’actionnement : 45g
Distance d’activation : 1mm
Course totale :4mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 60 millions de frappes par touche

Recommandation : Dactylographie et Jeux. Le switch « capacitif hybride » se comporte comme celui de Topre (électro-capacitif à dômes caoutchouc). Cooler Master annonce un point d’actuation situé à 1 mm, ce qui est 1 mm plus court que les 2 mm de distance d’activation d’un switch Topre classique.


Bloody

Bloody est depuis longtemps connu pour les switchs optiques de ses claviers gaming haut de gamme. Dans un switch optique, la frappe est prise en compte au moment où il y a coupure d’un faisceau laser situé sous chaque switchs. N’utilisant pas de contacts métalliques, ce type de switch met en œuvre moins d’éléments mobiles et est donc moins sujet aux défaillances.

LK Libra Orange

Type : Clicky
Retour tactile : Moyen
Force d’actionnement : 45g
Distance d’activation : 1,5mm
Course totale :3,5mm
Niveau sonore : Fort
Durée de vie : 100 millions de frappes par touche

Recommandation : Jeux et dactylographie. Contrairement aux switchs mécaniques clicky traditionnels, le LK Libra Orange ne dispose pas d’une structure en deux parties pour produire le cliquetis. En séparant le fonctionnement tactile du mécanisme d’activation, le phénomène d’hystérésis est quasiment inexistant. Chaque switch possède sa propre barre stabilisatrice afin d’éviter les tremblements lors la remise en position de la touche. Les adeptes des Cherry MX Blue à la recherche d’une alternative plus légère, plus réactive devrait réellement essayer ce switch.

Bloody LK Libra Brown

Type : Linéaire
Retour tactile : Moyen
Force d’actionnement : 45g
Distance d’activation : 1,5mm
Course totale :3mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 100 millions de frappes par touche

Recommandation : Jeux au rythme soutenu. Le LK Libra Brown de Bloody est la version linéaire du LK Libra Orange. Il propose une alternative aux joueurs qui recherche les sensations du switch optique LK Libra sans le cliquetis.


Roccat

Roccat est un vétéran des claviers mécaniques, mais c’est plutôt un novice dans le monde du switch propriétaire. Malgré son manque d’expérience remarquable, son premier projet – le switch mécanique Titan – est carrément impressionnant. En plus d’avoir affiné les paramètres d’activation, le Titan est capable de réduire le phénomène de bouncing et d’assurer la prise en compte des frappes plus tôt grâce à l’utilisation de composants fiables. Roccat propose aussi avec ses switchs des touches très fines et légères. Ce qui permet de réduire le poids à déplacer lorsque le switch revient en position de repos.

Roccat Titan

Type : Tactile
Retour tactile : Fort
Force d’actionnement : N/A
Distance d’activation : 1,8mm
Course totale :3,6mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : N/A

Recommandation : Jeux et dactylographie. Le modèle tactile et silencieux Titan donne l’impression d’une variante moins souple du Cherry MX Brown. Il oscille bien moins qu’un switch mécanique traditionnel. Sa course, sans vibration améliore de manière significative la sensation de réactivité.


Tesoro

Tesoro utilise une large sélection de switchs compacts pour la série Gram, sa gamme de claviers mécaniques compacts.

Agile Red

Type : Linéaire
Retour tactile : Moyen
Force d’actionnement : 45g
Distance d’activation : 1,5mm
Course totale :3,5mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 50 millions de frappes par touche

Recommandation : Jeux. Le switch Agile de Tesoro est similaire au PG1280 de Kailh. En plus d’avoir une course plus courte : 3,5 mm, sa chambre a été aussi réduite en taille. Ce qui autorise à la construction de claviers plus fin et plus dense.

Agile Blue

Type : Clicky
Retour tactile : Moyen
Force d’actionnement : 45g
Distance d’activation : 1,5mm
Course totale :3,5mm
Niveau sonore : Fort
Durée de vie : 50 millions de frappes par touche
Recommandation : Dactylographie

Slim Blue

Type : Clicky
Retour tactile : Moyen
Force d’actionnement : 50g
Distance d’activation : 1mm
Course totale :3mm
Niveau sonore : Fort
Durée de vie : N/A

Recommandation : Dactylographie. Ce switch mécanique « ultra-slim » de TTC est même plus mince que les Agile de Tesoro. Proposant une chambre très compacte et un point d’actuation à seulement 1mm, il permet de ramener l’épaisseur du clavier à tout juste 24mm. Ceci dit, j’hésite à recommander le Slim Blue de Tesoro pour le jeu à cause de sa distance d’activation malheureusement instable.

Slim Red

Type : Linéaire
Retour tactile : Faible
Force d’actionnement : 45g
Distance d’activation : 1mm
Course totale :3mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : N/A

Recommandation : Jeux au rythme soutenu. Tesoro propose le modèle Slim Red, version linéaire de la série. Si cela ne vous dérange pas d’utiliser les claviers à chiclet (touches plates), alors la courte distance d’activation de 1mm devrait vous autoriser à spammer en jouant.


Matias

Le canadien Matias fabrique trois de ses propres switchs de type Alps et quelques claviers. Les switchs Matias sont des clones ou sont dérivés des fameux switchs de Alps Electric Corporation commercialisés jusqu’en 1996. Les switchs de type Alps offrent un point d’actuation haut comparé à celui des switchs Cherry MX. Matias construit des claviers de qualité, propose un grand choix de pièces détachées, et s’implique dans la communauté des adeptes du DIY (« faîtes le vous-même »).

Matias Silencieux Click

Type : Clicky
Feeling: Tactile
Force d’actionnement : 60g
Distance d’activation : 2,2mm
Course totale :3,5mm
Sound: Silencieux
Durée de vie : 50 millions de frappes par touche

Recommandation : Il s’agit de switchs tactiles donc beaucoup des commentaires du paragraphe des MX Brown peuvent se retrouver ici. Ces switchs subissent aussi le phénomène d’hystérésis comme les Browns. Néanmoins, le point d’actuation des switchs Matias est bien plus haut que celui des switchs MX. Si vous avez le toucher très doux, vous pourrez taper et enregistrer vos commandes même plus rapidement.

Matias Linear

Type : Linéaire
Feeling: Faible
Force d’actionnement : 35g
Actuation Distance : 2,2mm
Course totale :3,5mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 50 millions de frappes par touche

Recommandation : Il s’agit cette fois de switchs linéaires donc beaucoup des commentaires des paragraphes des MX Red et Black peuvent se retrouver ici. Ces switchs ne présentent aucune hystérésis. Comme vu précédemment, le point d’actuation des switchs Matias est bien plus haut que celui des switchs MX. Si vous savez comment éviter le bottom out, vous pourrez taper et enregistrer vos commandes plus rapidement aussi. Ces switchs sont les deuxièmes plus souples de notre liste, ce qui veut dire que la pression nécessaire pour enfoncer les touches est faible.

Switchs à membrane ou à dômes en caoutchouc

Les switchs à membrane ou à dômes en caoutchouc sont les types les plus répandus pour les claviers. La structure toute simple et le faible coût en font une solution parfaite pour les claviers économiques.

La technologie mise en œuvre dans le cadre des dômes en caoutchouc est simple. Lorsque la touche est enfoncée, le dôme en caoutchouc situé en dessous, vient se mettre en contact avec le circuit imprimé de la PCB. Un signal électrique peut alors circuler, et ainsi signaler la frappe. Comme le circuit électronique est imprimé sur la PCB et le switch positionné juste au-dessus de cette dernière, la prise en compte de la frappe n’est possible que si l’utilisateur tape les touches à fond (bottom-out).

Produit économique, le switch à membrane, possède une durée de vie bien plus courte que celle des switchs mécaniques. —Estimée autour de 5 à 10 millions de frappe en moyenne. Ils sont aussi connus pour devenir « pâteux » du fait de l’usure.

Type : Variable
Retour tactile : Variable
Force d’actionnement : 50-60g
Course totale :3-4mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 5 -10 millions de frappes par touche

Recommandation : Jeux et dactylographie, pour les budgets serrés


Scissor Switch

Le switch Scissor propose une variante du dôme en caoutchouc qui est fréquemment utilisée pour les ordinateurs portables (laptops) et les claviers compacts. La touche repose sur deux stabilisateurs croisés en plastique. Ces switchs possèdent une course bien plus courte que ceux à dômes en caoutchouc classique.

Type : Variable
Retour tactile : Variable
Force d’actionnement : 50-60g
Distance d’activation : 1mm
Course totale :2mm
Niveau sonore : Silencieux
Durée de vie : 5 – 10 millions de frappes par touche

Recommandation : Jeux et dactylographie sur laptop ou pour budget serré.

Gateron

Gateron est un constructeur chinois qui fabrique des switchs à monture MX. Comme Cherry, ils commercialisent différents types de switchs catégorisés par la couleur de leur monture. Une communauté d’enthousiastes a pu voir récemment un afflux de ces switchs sur le marché et nous avons eu l’occasion d’entendre certain se prononcer en faveur des modèles linéaires, Gateron Clear et Gateron Black

SKCL/SKCM “Complicated” Alps (Alps Electric Corporation)

Ces switchs, produits par Alps Electric Corporation entre 1983 et 1996, sont dit « Alps compliqués » (complicated Alps) parce qu’ils sont constitués de 9 pièces distinctes. Comme les autres switchs de la liste, ils se distinguent grâce à la couleur de la monture. Les switchs Quiet Click de chez Matias utilisent le Complicated Cream Alps. Tout comme les switches Matias, ils possèdent une monture carrée au lieu de la forme en croix des modèles MX. Toujours comme chez Matias, les switchs SKCL/SKCM proposent un point d’actuation très haut. Ce sont des switchs que vous trouverez toujours dans les claviers « vintage », ceux de la vieille école.

Conclusions

Le « meilleur » switch pour le jeu n’existe pas. Même s’il est généralement accepté que les claviers mécaniques proposent une robustesse et des performances supérieures, la décision d’achat dépendra vraiment de vos goûts. Nous avons rencontré des joueurs professionnels de StarCraft qui excellent sur des claviers équipés de Cherry MX Blues. Nous avons rencontré des joueurs de Counter Strike qui dominaient leur partie en utilisant des claviers à membrane. Par conséquent, essayez différents types de switchs afin de trouver celui ou ceux qui s’accordent au mieux à vos doigts.

Commenter

Tous nos guides d’achat