Les meilleurs MMOs de tous les temps selon PlanetePC

Que vous aimiez les énormes raids, les quêtes en solo, ou diriger une corporation, il existe un MMO parfait pour vous.

Les MMOs sont massifs sur énormément de points. À travers des centaines de jeux, ils rassemblent plus de 10 milliards de dollars par an, et un nombre de joueurs s’étendant bien au-delà des dizaines de millions. Rien que dans World of Warcraft, les joueurs ont passé plus d’heures de jeu que l’humanité n’a eu de temps pour évoluer, plus de 6 millions d’années. Mais derrière ce colossal nombre d’heures se trouve le magnifique idéal selon lequel n’importe qui venant de n’importe où peut devenir n’importe quoi dans les confins de ces mondes virtuels (et gagner quelques loots épiques au passage).

Beaucoup de chemin a été parcouru depuis les donjons multijoueurs textuels d’antan. Et pour célébrer cette superbe lignée, nous avons rassemblé les meilleurs MMOs auxquels vous pouvez jouer aujourd’hui. Que vous ayez envie de botter les fesses d’un quelconque hybride homme-chat ou de conquérir la galaxie en tant que dictateur vil et cruel, les MMOs de cette liste représentent le meilleur de ce que ce genre a à offrir. Et pour simplifier encore les choses, nous avons découpé la liste en catégories qui définissent en profondeur ce pourquoi chacun de ces jeux est exemplaire.

World of Warcraft

Date de sortie : 23 Novembre 2004
Développeur : Blizzard
Modèle économique : Abonnement et DLCs

Aucun autre MMO n’a eu un impact aussi immense sur le genre, et sur l’entièreté du jeu vidéo dans son ensemble que World of Warcraft. Pour cette raison, le mettre ailleurs qu’à la première place de cette liste semble hors de question. Même s’il est en service depuis de nombreuses années, World of Warcraft continue de nous surprendre avec des extensions. Legion, sa dernière, emprunte délibérément des idées aux autres jeux de Blizzard, comme les donjons « Mythic+ » rappelant fortement Diablo 3. Adieu le farm de l’exact même donjon pour la énième fois, car le Mythic+ ajoute sa dose de chaos hebdomadaire en dotant chaque monstre de nouvelles compétences destructrices tandis que vous faites la course au timer pour de meilleures récompenses.

Que vous aimiez les donjons, les raids, les batailles PvP, ou juste l’exploration d’un monde merveilleusement charmant, World of Warcraft vous ravira. Dans Legion, Blizzard a vraiment réussi à ajouter beaucoup de choses du côté des activités hebdomadaires comme des Mêlées PvP avec des règles loufoques comme zéro gravité, des excursions temporelles vous permettant de revisiter des donjons d’anciennes extensions pour des récompenses sympas, et les World Quests, qui aident à accomplir quelque chose même si vous n’avez que 20 minutes pour jouer.

Le problème de World of Warcraft a toujours été que les gens en voulaient encore et toujours plus, et Legion n’est pas passé loin d’ajouter trop de choses pour tout faire. Le design du contenu haut niveau est splendide, avec des donjons et des boss qui ont toujours su prouver que Blizzard est le maître en la matière. World of Warcraft a toujours subit l’attaque de nombreux usurpateurs, dont il ne reste aujourd’hui plus rien, l’énergie incroyable déployée pour faire du monde d’Azeroth un univers vivant étant une force considérable.

Final Fantasy XIV: A Realm Reborn

Date de sortie : 27 août 2013
Développeur :
Square Enix
Modèle économique : 
Abonnement et DLCs

Le périple de Final Fantasy 14 fut une route parsemée de déceptions. Son lancement en 2010 a reçu un retour si négatif que Square Enix, refusant d’abandonner, a décidé de reconstruire tout le jeu avec une nouvelle équipe de développement. La seconde version, A Realm Reborn, fait un meilleur travail pour réunir les fans de la licence Final Fantasy que n’importe quel autre jeu récent de la série. C’est un jeu qui dans le même temps cherche à marcher dans les pas de World of Warcraft tout en introduisant une large gamme de nouvelles idées rafraîchissantes, la meilleure d’entre-elle étant le système de classes innovant.

Loin sont les jours où il fallait un personnage par classe, dans Final Fantasy 14 vous pouvez changer de classe à n’importe quel moment, et vous pouvez même emprunter des compétences à d’autres classes, exactement comme dans le système classique de Final Fantasy. Mais Final Fantasy 14 ne tourne pas qu’autour des combats. L’histoire démarre doucement pour se diriger vers un grand final épique via un périple traversant des continents, aussi bien dans l’extension Heavensward que dans Stormblood, rivalisant aisément avec n’importe quel classique comme Final Fantasy 7 ou 10. C’est un voyage qui vaut le détour, si vous en avez le temps, mais l’une des choses à bien garder à l’esprit c’est le contenu haut niveau de Final Fantasy 14, car bien qu’il offre des combats de boss redoutables et mémorables, il est restreint. Des mises à jour sont effectuées à un rythme régulier, mais vous vous retrouverez forcément à refaire les mêmes donjons et raids des dizaines de fois.

Tera

Date de sortie : 25 janvier 2011
Développeur :
Bluehole Studio
Modèle économique : 
Free-to-play

Là où certains MMOs étendent de vastes toiles pour attraper le plus de joueurs possibles, le style de combat vicieux de Tera a toujours été sa force. La structure générale de la progression s’apparente beaucoup à celle popularisée par World of Warcraft, jusqu’à ce que vous tentiez de vous diriger sur le champ de bataille pour taper sur l’un des « Big-ass Monsters » de Tera. Ces brutes sont d’une puissance ahurissante, et la danse désespérée que vous effectuerez pour esquiver et attaquer est un nouveau standard dans le domaine du MMO d’action. Jusqu’à aujourd’hui, malgré les nombreuses tentatives pour faire mieux, Tera reste le maître incontesté pour ce qui est de tuer des trucs.

La transition vers le modèle free-to-play n’a pas toujours été un processus fluide, mais l’insistance de Tera à offrir de l’action lui donne un focus singulier qui le fait continuer à aller de l’avant, là où nombre de ses pairs s’enlisent. Les microtransactions dans Tera ne sont pas omniprésentes et la plupart des objets premium peuvent être achetés avec l’argent du jeu, si vous aimez farmer, ce qui est un point appréciable. Il vous faudra peut-être composer avec le fait de jouer une fillette étrange avec des oreilles de lapin, mais ceux qui en seront capable pourront profiter de l’un des meilleurs, et des plus ardus, MMOs de style parc à thème.

EVE Online

Date de sortie : 6 mai 2003
Développeur :
CCP Games
Modèle économique : 
Free-to-play avec abonnement premium

Si vous pensez MMO bac à sable moderne, il n’existe qu’un endroit vers lequel se diriger : EVE Online. Les 14 ans de vie d’EVE pourraient remplir les pages d’un livre de cours, mais seulement si vous étudiez Comment Perdre Foi en l’Humanité pour les Nuls. Sa réputation d’univers rude, sans foi ni loi s’est forgée sur plus d’une décennie de guerre, de trahison et de scandale. Mais cette culture spartiate à également donné naissance à une forme de camaraderie que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

EVE Online est incroyablement obtus et complexe, et il y aura des moments où vous regarderez l’écran sans aucune idée de quoi faire. CCP Games a énormément travaillé à rendre EVE plus simple à appréhender, mais votre meilleur enseignement viendra toujours de vos échecs cuisants. La bonne nouvelle est que l’année dernière, EVE Online a commencé à proposer une option free-to-play, vous offrant la possibilité de vous plonger dans son univers bac à sable avec un panel limité de compétences et de vaisseaux. Ils ont depuis étendu ce programme, donnant aux joueurs ne payant pas encore plus de choix de vaisseaux à piloter.

Ceux qui persévèrent trouveront une galaxie entière de possibilités à leur disposition, et c’est là la plus grande réussite d’EVE. C’est un monde réellement vivant où ceux ayant la volonté de s’élever au top peuvent le faire, même si cela implique de trahir les gens qui vous auront accordé leur confiance.

Black Desert Online

Date de sortie : 3 mars 2016
Développeur :
Pearl Abyss
Modèle économique : 
Achat initial

Les MMOs coréens ont souvent une mauvaise réputation de festival du farm, et bien que Black Desert Online ne déroge pas à ce stéréotype, il offre l’un des systèmes de craft les plus complets jamais vu dans le milieu. Tandis que le système de combat actif à base de combos est très agréable et fun, vous avez la possibilité de vous lancer dans des dizaines de carrières, car dans ce MMO bac à sable dynamique, vous pouvez aussi bien devenir marchand que pêcheur, ou investir tout votre temps dans la construction d’un empire de la production de bière.

Tout cela est possible grâce au complexe système de nodes de Black Desert Online. Chaque région est divisée en nodes qui donnent accès à différentes ressources, et les bâtiments dans les villes peuvent être achetés et convertis en forgerons, en poissonniers, ou en dépôts de matériel. Plutôt que de faire tout le dur labeur vous-même, vous pouvez engager des travailleurs automatiques qui augmentent de niveau et possèdent leurs propres compétences pour le transport lourd. C’est un système plutôt intimidant à appréhender au tout début, mais la liberté qu’il offre est sans égale. Il peut être aussi jouissif de passer une soirée à ajuster tous les paramètres de vos fermes et à améliorer vos ouvriers que de la passer à abattre l’un des world boss brutaux de Black Desert Online. Et si tout cela ne vous suffit pas, le système de node est également la source de guerres de guilde hebdomadaires, dans lesquelles les guildes rivalisent pour conquérir différents nodes pour des bonus spéciaux, faisant de BDO un très bon choix pour les fans de PvP.

The Secret World

Date de sortie : 19 juin 2012
Développeur :
Funcom
Modèle économique : 
Free-to-play avec DLC

Pour ce qui est de raconter une histoire géniale dans un MMO, le genre complet a beaucoup à apprendre de The Secret World. Il n’abandonne pas seulement l’esthétique fantastique classique du genre pour une autre bien plus contemporaine, il réussit également à lier un très grand nombre de thèmes ensemble, des illuminatis aux vampires, et bien que cela ne devrait avoir aucun sens, la cohésion de l’ensemble est grandiose. Peu de MMOs peuvent se vanter d’avoir pioché dans les pages de Lovecraft et de The Matrix et d’avoir réussi à produire un résultat de qualité. Et tout comme le meilleur de Lovecraft, The Secret World est une œuvre d’un genre étrange qui vous fera plonger profond dans tous ses mystères pour en découvrir les plus tordus secrets.

Cet amour de l’histoire bien racontée est démontré à son paroxysme dans les missions d’enquête de The Secret World, dans lesquelles vous devrez endosser votre chapeau de détective et fouiller Internet à la recherche d’indices pour déchiffrer des énigmes. Vous allez puiser dans les pages de Wikipedia et celles des sites web de backwater à la chasse à cette dernière information qui vous manque pour comprendre le fin mot de l’histoire. Plus tôt cette année, The Secret World a été relancé en tant que The Secret World: Legends, améliorant nombre de systèmes vieillissants tels que le système de combat. La mise à jour ne corrige pas nécessairement tous les problèmes, mais elle fait énormément pour rendre le jeu plus agréable pour les nouveaux venus.

Star Wars: The Old Republic

Date de sortie : 20 décembre 2011
Développeur :
Bioware
Modèle économique : 
Free-to-play avec DLC

Dès le début de sa vie, The Old Republic a vécu une sorte de crise existentielle qui a fait arrêter de jouer nombre de gens. Il voulait à la fois être une suite au magnifique Knights of the Old Republic et un concurrent direct à World of Warcraft, et à l’époque, il n’était ni l’un ni l’autre. Mais tout comme l’époque dans laquelle se situe l’intrigue, celle-ci est bien révolue, et l’Old Republic d’aujourd’hui est bien plus agréable grâce à un recentrage sur ce qu’il a toujours fait de mieux : raconter de superbes histoires.

Là où la plupart des MMOs offrent une seule trame principale, The Old Republic possède huit histoires différentes, une par classe du jeu principal. Et elles sont toutes intéressantes et fun. Que vous souhaitiez traverser la galaxie en tant qu’agent impérial usant de sexe pour parvenir à ses fins ou simplement assassiner tout le monde comme un bon vieux seigneur Sith, The Old Republic possède des histoires racontées de l’une des meilleures façons jamais vues dans un MMO. Bioware a dépensé beaucoup d’argent pour s’assurer que les doublages soient de la meilleure qualité possible, et ça a vraiment payé. La présentation de The Old Republic est inégalée.

Au fil des dernières années, The Old Republic s’est enrichie d’une série de packs d’extension. Le dernier, Knights of the Eternal Throne, possède un casting digne de KOTOR et une histoire dramatique qui se place parmi les meilleures histoires jamais racontées dans un MMO.

Guild Wars 2

Date de sortie : 28 août 2012
Développeur :
ArenaNet
Modèle économique :
 Achat initial avec DLC

Sur le terrain du combat joueur contre joueur, peu de MMOs peuvent espérer s’approcher de rivaliser avec Guild Wars 2. Pour ceux qui veulent une expérience plus traditionnelle, le PvP structuré vous permet de combattre en match à mort par équipe ou dans des modes basés sur des objectifs se focalisants sur diverses compétences et sur la coordination. Et puis il y a le mode monde contre monde, où différents serveurs se rassemblent pour des guerres sans pitié s’étendant sur des maps regroupant des centaines de joueurs à la fois. Participer à des sièges et à des batailles à grande échelle sont le genre de choses dont vous rêviez lorsque vous étiez enfant, et vous n’aurez pas non plus besoin de farmer pendant des centaines d’heures pour y participer.

Le cœur de ce qui fait que Guild Wars 2 est agréable à jouer est son système de combat actif, qui se base sur l’esquive et le mouvement plutôt que sur l’apprentissage de rotations de compétences compliquées. Vous devrez vous déplacer hors de portée de votre adversaire puis vous rapprocher pour lui asséner des coups avec des compétences éblouissantes, et nombreuses. Chaque classe est très flexible sur la façon dont elle peut être jouée, ce qui permet aux plus adeptes de theorycraft de s’en donner à cœur-joie pour trouver le build parfait. Avec la sortie de la nouvelle extension, Path of Fire, il est vrai que le jeu a subi des déséquilibres dans le PvP, mais ArenaNet est déjà en train de travailler sur des modifications qui permettront, espérons-le, à Guild Wars 2 de rester le maître en la matière.

Planetside 2

Date de sortie : 20 novembre 2012
Développeur :
Daybreak Game Company
Modèle économique :
 Free-to-play

Le fait que Planetside 2 soit le seul jeu de cette liste à impliquer des phases de tir est vous dire à quel point ce MMO est unique. C’est également le seul où l’intégralité du jeu se base sur le meurtre d’autres joueurs, et le fait de récupérer du territoire de leurs doigts froids. La guerre dans Planetside 2 est une bataille sans fin pour le contrôle de quatre continents distincts. Si vous en avez marre d’être distrait par plein de détails comme dans d’autres MMO, la pureté de la guerre de Planetside 2 sera rafraîchissante. Vous passerez une soirée à conquérir tout une planète pour vous rendre compte le lendemain que vous êtes maintenant en position de défense. Et tandis que le cercle se répète inlassablement, de petits moments glorieux commencent à se graver dans votre mémoire, des Alamos personnels où vous vous retrouvez à défendre une ligne contre une invasion implacable, ou l’adrénaline de prendre à revers et de dévaster une force ennemie.

De tels moments sont fréquents dans Planetside 2, et vous aurez bientôt des dizaines d’anecdotes personnelles à mesure des jours que vous passerez dans le purgatoire d’une guerre constante. Bien que de récentes mises à jour aient ajouté la possibilité de construire des bases, ce qui a complètement changé les endroits où les combats ont lieu, et la façon dont ils se déroulent, tout en ajoutant un tout nouveau sens de l’attachement à votre progression durement acquise, Planetside 2 est vraiment en train de stagner et de perdre ses joueurs. Il reste un très bon MMOFPS, mais son âge d’or est visiblement dans le passé.

The Elder Scrolls Online

Date de sortie : 4 avril 2014
Développeur :
Zenimax Online Studios
Modèle économique :
 Achat initial avec DLC

Il a fallu attendre plus d’un an pour que The Elder Scrolls Online arrive à trouver ses marques, mais maintenant que c’est fait, c’est devenu l’un des meilleurs MMOs du marché. Ceci est dû en grande partie à son système de PvP génial : les trois factions se battent pour le continent de Cyrodiil et les légendaires Elder Scrolls. Il est difficile d’imaginer la sensation de voir plusieurs centaines de joueurs s’engouffrer au pas de charge à travers la muraille détruite d’un château tandis que des boulets enflammés s’écrasent au-dessus de leurs têtes, mais le PvP de The Elder Scrolls Online mène souvent à ce genre de cas de figure épique.

Le PvP dans The Elder Scrolls Online est fun et attirant car Cyrodiil est plus qu’un simple catalyseur pour un éternel combat entre deux factions. Le continent dispose de quêtes et de donjons à compléter, et qui sont d’autant plus intenses avec la peur constante de voir débouler une armée ennemie à l’horizon. Au centre se trouve la Cité Impériale, où les contenus PvP et PvE sont mixés ensemble dans une espèce de frénésie qui possède ses propres objectifs et récompenses à chercher. Au final, la position prise par The Elder Scrolls Online sur le PvP est aussi originale qu’elle est fun, et le fait qu’il soit basé sur des objectifs sera certainement une inspiration pour les MMOs pendant des décennies.

Commenter

Tous nos guides d’achat