Microsoft confie sa rubrique informations à l’intelligence artificielle et se sépare de plusieurs journalistes

Microsoft News. / Crédits : Microsoft Corporation

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas la baisse des revenus publicitaires liée à la crise mondiale du Covid-19 qui a poussé Microsoft à se séparer de plusieurs de ses responsables éditoriaux, mais bien l’intention de l’entreprise à favoriser l’utilisation massive de l’intelligence artificielle dans sa culture d’entreprise. L’IA aura donc pour but de sélectionner les informations et contenus les plus importants de l’actualité afin de les diffuser sur le navigateur Edge ainsi que sur de nombreuses applications du groupe.

« Comme toutes les entreprises, nous évaluons notre activité régulièrement » affirme un porte-parole de Microsoft dans un communiqué de presse adressé à The Verge. « Cette démarche peut aboutir à un investissement dans certains domaines d’activité et, parfois, un redéploiement dans d’autres. Ces décisions ne sont pas le fruit de la pandémie actuelle. » Pourtant, The Verge rappelle bien que les revenus publicitaires de Microsoft ont été largement impactés par la crise sanitaire actuelle.

Business Insider et The Guardian ont été les premiers à faire état de ces départs massifs, en indiquant qu’environ 50 postes aux États-Unis et environ 27 postes au Royaume-Uni sont concernés par ce plan de licenciement. Les salariés touchés par cette nouvelle mesure font partie du groupe SANE (Search, Ads, News, Edge) de Microsoft et sont chargés de recouper les informations à partir de ressources multiples afin de les relayer sur les différents portails d’actualité de Microsoft.

Microsoft, qui est présent dans le domaine de l’actualité depuis plus de 25 ans (après avoir lancé MSN en 1995), avait déclaré « faire appel à plus de 800 éditeurs qui travaillent depuis 50 sites à travers le monde », lors du lancement de Microsoft News il y a deux ans.


Source : The Verge

Plus d'articles
Les meilleurs jeux gratuits sur Steam en 2020