in , ,

Un compte rendu dévoile plusieurs jeux Capcom annulés

Un compte-rendu de Capcom Vancouver révèle plusieurs jeux inédits qui n’ont malheureusement jamais vu le jour malgré des éléments intrigants.

Dino Crisis. / Crédits : Capcom

Dernière mise à jour le 11 juin 2020 par Clément Hesse

Le développeur et éditeur de jeux vidéo Capcom dispose d’un catalogue de licences légendaires qui ont su captiver des générations de joueurs. Il n’est donc pas rare de voir certains fans quémander le retour de certains titres oubliés qui ont cessé d’être développés, malgré une expérience de jeu mémorable. A ce titre, un récent compte-rendu vient révéler les projets sur lesquels le studio Capcom Vancouver avait travaillé lors de ses dernières années d’existence. Malheureusement pour les fans, il semblerait que certains grands titres évoqués dans ce compte-rendu n’aient pas pu atteindre le stade de la production et le studio a depuis fermé ses portes.

Capcom Vancouver avait tenté d’initier de nouveaux projets en parallèle du développement de la franchise Dead Rising (qui fut d’ailleurs saluée par la critique et les joueurs). La chaîne Youtube Didyouknowgaming ? a ainsi décrit en détails comment le studio s’était lancé dans de nouveaux projets, tout en essayant de lancer de nouveaux épisodes de franchises bien établies, après la sortie de Dead Rising 2 : Off The Record.

Un des jeux qui aurait dû être présenté par Capcom Vancouver à son homologue japonais, était un nouvel opus de Dino Crisis. Malgré l’engouement toujours palpable autour de cette célèbre saga de survival-horror, elle n’avait pas été retenue par Capcom et pourrait bien ne pas réapparaître de sitôt. Pourtant, Dino Crisis n’a pas été la seule franchise dont le développement d’un nouvel opus s’est soldé par un échec. Des titres inédits, inspirés du genre science-fiction, ont également été sacrifiés.

C’est le cas du jeu connu sous le nom de code Brazil qui proposait, comme beaucoup de titres édités par Capcom, un gameplay orienté survival et TPS, tout en prenant place dans un monde ouvert mettant l’accent sur la gestion des ressources. Dans la même veine, Frontier devait offrir aux joueurs une expérience proche de Destiny, mais bien avant que ce dernier soit proposé par Bungie. Malgré ces titres tous aussi intrigants les uns que les autres, Capcom a continué à capitaliser sur une valeur sûre : la franchise Resident Evil.

Malheureusement, le studio Capcom Vancouver a fermé ses portes en 2018 et il semblerait que la plupart de ces projets aient pris fin avec le développeur. Le seul jeu que Capcom pourrait éventuellement ressusciter dans un futur hypothétique serait Dino Crisis, mais pour le moment une suite ou un reboot semblent très peu probables. Néanmoins, les fans de Capcom pourront toujours continuer d’espérer que la société puise dans son vaste catalogue de licences pour, peut-être, voir un jour une suite ou un remake de certains de leurs jeux préférés.


Source : Gamerant

L'auteur : Clément Hesse

Contemplateur friand d’univers oniriques et éthérés, je suis amateur d’artbooks de jeux-vidéo et de films qui me permettent de découvrir de nouvelles sources d’inspiration. Journaliste pour Planète PC, l’actualité tech’ et gaming rythment mon quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Playstation 5 : la conférence diffusée aujourd’hui !

EA prend des mesures pour réduire le langage raciste dans ses jeux de sports