in

Alexa vs Google Assistant : Quel est le meilleur assistant virtuel ?

Alexa vs Google Assistant, comparés dans toutes les catégories clés.

Amazon Echo vs. Google Home Mini Speakers

Dernière mise à jour le 17 septembre 2020 par Lucas Dominguez

Pour comparer correctement Alexa à Google Assistant, il faut prendre en compte plus de paramètres que vous n’auriez pu imaginer. Nous avons pris en compte, non seulement la manière dont ils répondent aux commandes vocales, mais également tous les services avec lesquels ils sont compatibles, ce qu’il en est de leur niveau de sécurité et bien plus encore.

Nous avons rédigé ce guide complet Alexa vs Google Assistant pour mettre à plat les différences entre les deux et vous aider à choisir celui qui conviendra le mieux à votre maison et à vos appareils connectés – à moins bien sûr, que vous ne vouliez essayer de les utiliser conjointement tous les deux.

Les offres de nos partenaires :

Alexa a été annoncée pour la première fois par Amazon en 2014, en même temps que leur toute première enceinte connectée, l’Amazon Echo. Depuis, elle n’a cessé d’apprendre de nouvelles astuces et a élargi son champ d’action pour trouver sa place dans une multitude d’appareils : micro-ondes, tablettes, écrans connectés et jusqu’aux horloges murales.

Google Assistant quant à lui, a fait ses débuts en 2016 en tant que fonctionnalité intégrée à l’application de messagerie Allo, qui n’a pas connu un grand succès. Au fil des années, lui aussi a élargi son champ d’action et fait désormais partie intégrante de la grande majorité des appareils Google comme notamment, les smartphones Android et les ordinateurs portables Chromebook.

Examinons en détail comment les deux assistants gèrent différentes tâches, pour vous aider à trouver celui qui s’intégrera le mieux dans votre vie.

Alexa vs Google Assistant : les compétences de base

Vous ne serez pas surpris d’apprendre qu’après leurs nombreuses années de développement, Alexa tout comme Google Assistant peuvent se charger des tâches de base de manière très, très efficace. Vous pouvez consulter la météo, savoir l’heure qu’il est de l’autre côté du globe, faire des conversions d’unité, calculer ce que vous voulez et même vous faire rappeler l’orthographe de certains mots.

Alexa, comme Google Assistant, sont tous les deux capables de régler des alarmes et de chronométrer des choses pour vous – certainement les deux fonctions les plus utilisées de ces assistants virtuels – et ils peuvent également lancer un dé ou une pièce et vous dire de quel côté elle tombe. Les deux assistants peuvent vous raconter des blagues si vous en avez envie, mais ni l’un ni l’autre n’en ont de très bonnes en stock.

Pour faire simple, tout ce dont la réponse se trouve sur le web, Alexa comme Google Assistant sont en mesure de vous la fournir, que ce soit les heures de lever et de coucher du soleil ou encore la distance de la Terre à Mars. Il est très difficile de les départager sur la qualité de leurs compétences de base.

En revanche, il faut bien avouer que ces assistants montrent leurs limites pour des recherches vocales avancées comme « Alexa, donne-moi les films à l’affiche de tel cinéma », on se retrouve souvent avec un « Je ne sais pas » laconique.

Alexa vs Google Assistant : Connaissances

Passons désormais aux questions plus avancées et aux tests. Là encore, Alexa et Google Assistant se révèlent tous les deux très performants. Ils peuvent par exemple vous dire les prochains rendez-vous planifiés sur votre calendrier (Alexa a l’avantage sur ce point en étant compatible avec les calendriers Microsoft, Google et Apple) alors que l’assistant de Google se contente du calendrier Google).

Les deux assistants sont en mesure de vous dire, à la minute près, les derniers résultats sportifs, mais aussi combien de temps prendra un trajet pour vous rendre à une certaine destination en prenant en compte l’évolution du trafic en temps réel. Les deux vous permettent de créer, consulter et éditer des listes de choses (comme des listes de courses par exemple) en utilisant simplement votre voix.

Vous pouvez toujours essayer de prendre Alexa ou Google Assistant en défaut, mais généralement ils s’en sortent très bien – les deux peuvent vous faire écouter des cris d’animaux, des hymnes nationaux, vous dire quand la série Mad Men a été diffusée à la télévision pour la première fois, la date de sortie du premier iPhone et plus encore… dans cette catégorie plus avancée, il est toujours difficile de les départager.

Alexa vs Google Assistant : compétences additionnelles (skills)

Ces deux assistants virtuels sont bien entendu capables de beaucoup plus que simplement répondre à vos questions. Ils peuvent par exemple diffuser de la musique – Alexa utilise par défaut Amazon Music, mais peut également se connecter à Apple Music, Deezer, Spotify Premium, Tidal et autre. Google Assistant utilise par défaut YouTube Music, mais est aussi compatible avec Spotify et Deezer. Alexa est la gagnante de cette catégorie car elle peut se connecter à un plus grand nombre de services de streaming.

Alexa semble également plus intelligente dans sa gestion de la musique. Elle répond correctement aux phrases comme « Joue moi de la musique de l’année 1975 » et « Joue-moi le dernier album de James Blake » alors qu’à ces mêmes phrases Google Assistant vous jouera une chanson dont le titre est 1975 et une autre qui n’aura aucun rapport avec James Blake. Pour ce qui est de la musique, vous aurez besoin d’être bien plus précis dans vos demandes avec Google Assistant.

Une autre manière d’utiliser ces assistants virtuels est pour passer des appels téléphoniques – dites simplement à Alexa ou à Google Assistant que vous souhaitez appeler quelqu’un et l’appel démarre, gratuitement, vers n’importe quel téléphone fixe ou téléphone mobile (mais vous devez penser à synchroniser vos contacts avant d’utiliser cette fonction). Vous pouvez également envoyer des sms en les dictant. Au sujet des appels vocaux et des messages texte, Alexa et Google Assistant sont tous les deux à égalité.

Un autre domaine dans lequel ces deux assistants virtuels se sont rapidement engouffrés, est la possibilité de contrôler votre maison connectée – à la fois Alexa et Google Assistant vous permettent de contrôler tout un tas d’appareils rien qu’en utilisant votre voix (regardez n’importe quel gadget domotique actuel et vous verrez qu’il y a de fortes chances pour qu’il soit compatible avec Alexa ou Google Assistant).

Alexa a probablement l’avantage en termes de nombre d’appareils pris en charge – vous en trouverez une liste ici. Google Assistant prend aussi en charge un bon nombre d’appareils différents – la liste se trouve ici. Beaucoup de périphériques comme les enceintes sans fil Sonos ou les lampes intelligentes Hue de Phillips, fonctionnent indifféremment avec l’un ou l’autre. Il est également possible de grouper vos appareils avec les deux assistants (et pouvoir par exemple, éteindre toutes les lumières du rez-de-chaussée).

Il existe aussi des plug-in tiers – il est possible de faire un très grand nombre de choses, depuis commander un taxi Uber ou une Pizza de chez Domino’s en utilisant les applications respectives des deux assistants. Pour l’instant, Alexa à l’avantage et dispose de beaucoup plus d’applications tierces que Google Assistant – il se peut que vous ne soyez intéressés que par les options les plus connues et de ce fait, disponibles sur les deux plateformes, mais dans l’ensemble, vous avez plus de chance de trouver ce qui vous intéresse avec Alexa.

Dans cette section, Alexa termine en tête avec sa meilleure compréhension des requêtes musicales, sa prise en charge d’un plus grand nombre d’objets connectés et un plus grand choix d’applications tierces pour accéder facilement à vos services favoris. Nous ne disons pas que Google Assistant se débrouille mal dans ces domaines, seulement qu’Alexa à dispose d’une longueur d’avance.

Alexa vs Google Assistant : sécurité et personnalisation

Alexa et Google Assistant sont tous les deux capables de reconnaître votre voix et la voix des autres membres de votre foyer et de leur fournir des réponses adaptées – ce qui veut dire que vous pouvez garder privé votre calendrier personnel par exemple, ou empêcher les enfants de se servir des options de paiement instantané que vous auriez pu installer.

Pour ce qui est de la conservation des enregistrements de ce que vous avez dit à vos assistants numériques, Alexa et Google Assistant se souviendront tous les deux des commandes précédentes et des requêtes que vous avez effectuées, afin d’être plus performants les prochaines fois. Amazon et Google vous laissent tous les deux la possibilité d’effacer ces enregistrements vocaux et de recommencer la personnalisation depuis le début si vous le souhaitez. C’est encore un domaine où ils sont à égalité.

Un autre domaine dans lequel les deux assistants font jeu égal, est celui de la possibilité de personnalisation des commandes vocales déclenchant une série d’actions – par exemple vous pourriez vouloir que quand vous prononcez « Bonne nuit » à votre enceinte connectée, elle éteigne toutes les lumières et lance la playlist « Musiques pour s’endormir » sur Spotify.

Alexa vs Google Assistant : exclusivités

Comme nous l’avons dit plus haut, même si l’un ou l’autre des deux assistant vocaux dépasse son rival sur certains points, il n’existe pas vraiment de domaines où l’un est compétent et l’autre complètement inapte. Les fonctionnalités qu’ils proposent sont assez similaires, même si l’un ou l’autre peut être plus intuitif à utiliser dans certains cas, ou disposer d’une plus large gamme de services.

Les exclusivités de ces deux assistants virtuels se retrouvent principalement au niveau des périphériques compatibles : Google Assistant peut transférer de la musique ou un film vers un Chromecast dans votre maison par exemple, alors qu’Alexa en est incapable. De la même manière, Alexa fonctionne de pair avec les appareils Amazon Fire TV, ce que Google Assistant n’est pas en mesure de faire. Si vous avez beaucoup de périphériques Amazon chez vous, Google Assistant sera frustrant à utiliser et vice versa.

C’est la même chose pour les applications et les services – Google Assistant fonctionne mieux avec le calendrier Google, votre compte Gmail et les applications comme Google Photos. Alexa quant à elle est bien entendu capable de commander des articles via votre compte Amazon, ce que Google Assistant est incapable de faire. Ce dernier est par contre très bien intégré dans les smartphones Android, tandis qu’Alexa est le seul assistant virtuel disponible sur les tablettes Fire.

Sur les écrans connectés, comme l’Echo Show 5 d’Amazon géré par Alexa et le Next Hub Max géré par google Assistant – vous pouvez passer facilement des appels vidéo vers d’autres appareils connectés utilisant la même plateforme que vous, à l’aide d’une simple commande vocale. Mais les choses se compliquent si vous voulez joindre quelqu’un utilisant une autre plateforme. Encore une fois, aucun des deux assistants virtuels n’a vraiment l’avantage sur ce terrain, mais vous devez tout de même garder à l’esprit qu’il vaudra mieux rester dans le même écosystème si vous voulez pouvoir effectuer des appels vidéo de cette manière.

Quel enceinte fera le plus bel effet chez vous ?

Le dernier Amazon Echo (photo ci-dessous) est beaucoup plus attrayant que son prédécesseur. Il s’agit d’un cylindre ramassé, d’environ 15 cm de haut, avec plusieurs couvertures amovibles en tissu et en bois pour qu’il puisse s’intégrer dans divers environnements intérieurs. Le haut de l’Echo possède un anneau de volume qui s’allume chaque fois qu’Alexa est activé. Elle possède deux boutons : un qui permet d’éteindre le microphone et un bouton d’action polyvalent.

En comparaison, le Google Home mesure 14,2 cm de haut et 9,6 cm de circonférence. Il est disponible en blanc, avec un tissu interchangeable et des bases métalliques en sept couleurs. Le design de la Google Home s’inspire des bougies et des verres à vin, avec une partie supérieure en plastique lisse et rigide qui s’allume avec des LED de quatre couleurs lorsqu’elle est en train d’écouter. Il est également doté d’une interface tactile permettant de jouer et de mettre en pause la musique, de changer le volume et d’activer l’assistant Google. Au dos, vous trouverez un bouton « Mute ».

Peu de chance que vous ayez un énorme coup de coeur pour l’une ou l’autre de ces enceintes mais vous devriez pouvoir choisir celle qui se mariera le mieux à votre intérieur.

Aucun des deux designs ne vous éblouira, et ils ont maintenant tous deux l’approche de la base interchangeable. Il s’agit de savoir si vous préférez les couleurs neutres et les bois d’Amazon ou les couleurs plus audacieuses et le métal de Google. Je pense que l’approche d’Amazon est un peu plus en vogue en ce moment, surtout avec sa base en bois clair.

Alexa ou Google Home : quelle qualité de son ?

Le Home offre un son plus riche et mieux équilibré que l’Echo, bien qu’il ne soit pas aussi puissant – il y a une différence de 3-4dB au niveau du volume maximum à un mètre de distance. Le Home offre une bien meilleure qualité sonore que le minuscule Echo Dot d’Amazon.

Les deux appareils prennent en charge iHeartRadio, Pandora, Spotify et TuneIn. L’Echo est également compatible avec Amazon Music, tandis que le Home est compatible avec Google Play Music et YouTube Red.

Google vous permet désormais de télécharger votre propre bibliothèque musicale sur son cloud.Amazon le faisait auparavant, mais vous ne pouvez plus vous inscrire à ce service (et les utilisateurs actuels ont été arrêtés). Le cloud de Google est donc un meilleur choix pour les personnes qui possèdent des collections de musique qui ne se trouvent pas sur les principaux services de streaming.

L’Echo est équipé d’une prise de sortie de 3,5 mm qui vous permet de le connecter à un haut-parleur plus puissant. Ce n’est pas le cas du Google Home. Cependant, l’Echo et le Google Home peuvent tous deux être utilisés comme haut-parleurs Bluetooth pour votre téléphone, et tous deux prennent en charge l’audio multi-pièces.

L’Echo d’Amazon est équipé d’une prise jack permettant de le relier à une autre enceinte pour une meilleure qualité de son, ce qui n’est pas le cas des appareils Google.

Si vous recherchez la meilleure qualité audio possible, l’approche d’Alexa serait d’acheter un Echo Dot bon marché et de le connecter à un haut-parleur plus agréable via la sortie 3,5 mm ; l’approche de Google serait d’acheter le haut-parleur haut de gamme Google Home Max ou des haut-parleurs tiers de Bose, JBL ou Sonos.

Alexa vs Google Assistant : verdict

En faisant le tour de toutes les catégories que nous avons choisi de tester, nous en sommes arrivés à la conclusion qu’Alexa dispose toujours d’une longueur d’avance sur les autres dans la course au meilleur assistant virtuel : elle a géré efficacement toutes les demandes que nous avons pu lui faire, elle est compatible avec plus d’appareils et de services tiers différents et on ne peut qu’être impressionné par le nombre de commandes auxquelles elle est en mesure de répondre.

Mais cela ne signifie pas pour autant qu’Alexa est le meilleur assistant virtuel pour tous et dans tous les cas de figures – si vous passez beaucoup de temps sur les applications et services Google par exemple, Google Assistant sera probablement un meilleur choix pour vous. Il fonctionne mieux en tant qu’application mobile et il est peut-être déjà votre meilleur allié, si vous utilisez souvent des appareils Android et Chromebook. La reconnaissance vocale de Google Assistant nous semble également très légèrement meilleure, mais votre ressenti pourrait varier en fonction de votre accent par exemple ou d’autres facteurs.

Quand vous choisirez de vous équiper de l’un ou l’autre de ces deux assistants, vous devrez considérer, non seulement tout ce qui a été dit dans cet article, mais également examiner les applications et les services que vous utilisez quotidiennement – ainsi que les autres appareils dont vous disposez et à quel point vous êtes déjà équipés dans l’un des deux écosystèmes, que ce soit celui d’Amazon ou de Google. Car cela jouera un grand rôle dans le choix de l’assistant virtuel qui sera le plus adapté pour vous. N’oubliez pas non plus que ces Assistants virtuels ne cessent de s’améliorer et qu’ils pourront faire de plus en plus de choses dans le futur.

Alexa vs Google Assistant : périphériques recommandés

La bonne nouvelle, peu importe l’assistant virtuel qui vous choisirez, est qu’il existe un très grand nombre de périphériques compatibles, vous pourrez même utiliser Alexa et Google Assistant en tandem si vous en avez envie, bien qu’il soit généralement beaucoup plus pratique de se contenter d’un seul des deux. Alexa est disponible sur plus d’appareils différents, mais Google Assistant sera peut-être mieux intégré dans les périphériques précis que vous utilisez quotidiennement.

Pour ce qui est d’Alexa, la base est évidemment l’enceinte Echo 2019 d’Amazon : elle est plus chère que le tout petit Echo Dot, mais sa qualité sonore est bien meilleure. Nous sommes également de grands fans des tablettes Fire d’Amazon, qui sont très abordables et font de parfaites compagnes de voyages avec Alexa à bord.

En ce qui concerne Google Assistant, tous les meilleurs smartphones Android sont livrés avec Google Assistant, vous n’avez donc que l’embarras du choix. Pour ce qui est des enceintes connectées, nous vous recommandons le Nest Mini de Google qui est disponible à un tout petit prix, trouve sa place à peu près partout et délivre un son bien plus puissant que celui qu’on pourrait attendre d’un appareil aussi compact.

Si la qualité audio pour la diffusion de musique est un critère important pour vous, regardez plutôt du côté de l’Echo Studio d’Amazon ou du Home Max de Google, deux enceintes de plus grande taille conçues pour restituer un son plus haute-fidélité. Ou simplement optez pour le Sonos One qui est compatible avec les deux assistants, offre un son excellent et est compatible avec le système multi-room de Sonos (et l’Apple AirPlay 2).

En ce qui concerne les écrans connectés fonctionnant avec Alexa il existe l’Echo Show, disponible en deux tailles. Il existe également des alternatives intéressantes fonctionnant avec Google Assistant fabriqués par Lenovo ou Google.

L'auteur : Lucas Dominguez

On m'a refusé l'accès aux études de journalisme alors j'ai créé mon propre média, pour le meilleur et pour le pire, les internets nous permettent de faire ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Choisir la meilleure enceinte Bluetooth : votre guide complet

Playstation 5 : date, prix, caractéristiques, précommandes. Tout ce qu’il faut savoir.