in , ,

12 Astuces pour accélérer Windows 10

Vous trouvez que votre machine est lente ? Voici 12 astuces gratuites (à l’exception du SSD et de la RAM) pour y remédier.

Dernière mise à jour le 25 juin 2020 par PlanetePC

Windows 10 est plus rapide que les versions précédentes du système d’exploitation de Microsoft, mais vous pouvez tout de même optimiser ses performances. Grâce à nos astuces, découvrez comment accélérer votre PC tournant sous Windows 10.

Le matériel informatique est de plus en plus puissant, les logiciels de plus en plus rapides et Windows 10 ne fait pas exception à la règle. C’est particulièrement vrai pour les temps de démarrage : si vous étiez auparavant sous Windows 7 ou une version précédente, vous serez agréablement surpris par le passage à Windows 10 à ce niveau-là. Il faut beaucoup moins de temps à votre machine pour être prête à fonctionner. Mais il y a tout de même d’autres facteurs de performances à prendre en compte après le démarrage, car même la version la plus récente et la plus performante de Windows, n’est pas à l’abri de quelques ralentissements.

Le problème avec beaucoup de techniques pour accélérer Windows est qu’elles vous demandent de désactiver certaines des fonctionnalités parmi les plus plaisantes du système d’exploitation, comme les effets visuels par exemple. La plupart de nos astuces, vous expliquent comment accélérer votre machine tournant sous Windows 10, sans compromettre son apparence ni ses fonctionnalités. La plupart sont également gratuites, seules certaines demandent de dépenser un peu d’argent en logiciel ou en matériel. Pour les propriétaires de machines moins récentes et peu puissantes, qui ne sont pas intéressés par ce genre de dépenses, nous leurs avons réservé quelques astuces, en bas de page, pour optimiser les performances de leurs systèmes au détriment de quelques fioritures visuelles.

Notez que vous devriez vous méfier des publicités pour des nettoyeurs de registre, clamant « Accélérez votre PC ! », car ils sont généralement la porte d’entrée pour les malwares. Microsoft n’est absolument pas favorable à l’utilisation de nettoyeurs de registre pour Windows 10.

Par contre, ce qui est recommandé, est de maintenir votre système d’exploitation à jour. Cela semble peut-être un peu trop évident pour en faire un point séparé, mais n’oubliez pas d’aller faire un tour de temps en temps dans la section Windows Update de l’application Paramètres, pour vérifier si une nouvelle mise à jour de sécurité ou de fiabilité y est disponible. Votre PC pourrait bien s’accélérer après une telle mise à jour, vu qu’elles peuvent parfois inclure les mises à jour des pilotes de votre matériel. N’hésitez pas à les installer, même si vous ne souhaitez pas encore installer les grosses mises à jour de fonctionnalités – vous pouvez d’ailleurs retarder ces dernières dans la même section des Paramètres.

1. Utilisez un logiciel de nettoyage

Bien sûr, il existe tout un tas de logiciels malveillants clamant haut et fort pouvoir accélérer votre PC, faites bien attention et suivez notre sélection pour plus de sécurité. C’est Iolo System Mechanic qui s’est le mieux débrouillé lors de nos tests, mais les autres méritent aussi que vous y jetiez un coup d’œil que ce soit pour leurs prix, ou leurs fonctionnalités uniques.

Notre sélection :

  • Iolo System Mechanic
  • Ashampoo WinOptimizer
  • AVG TuneUp
  • Slimware Utilities
  • IObit Advanced SystemCare Pro

2. Désinstallez les logiciels préinstallés inutiles

Bien que la situation ne cesse de s’améliorer sur ce point, les logiciels inutiles préinstallés sur les ordinateurs par les constructeurs de PC, continuent toujours d’être un problème sur certains ordinateurs neufs. Il y a quelques années, un PC Lenovo que nous avions testé ne comptait pas moins de 20 de ces programmes soi-disant utiles et ces derniers étaient la cause de pop-ups intempestifs venant interrompre de manière gênantes nos activités sur l’ordinateur. Le nombre de ces logiciels préinstallés s’est considérablement réduit ces derniers temps. Un nouveau modèle d’ordinateur portable HP n’en contient que neuf et un Portable Asus récent, seulement cinq. Même Microsoft n’est pas irréprochable sur la question et inclut généralement plusieurs jeux de chez King et des logiciels de réalité mixte qui ne vous intéressent peut-être pas.

Il vous suffit simplement de faire un clic droit sur les applications indésirables du menu démarrer et choisir Désinstaller. Le programme se désinstallera immédiatement. Vous pouvez sinon faire un clic droit sur l’icône Windows du menu Démarrer et choisir la première option, Applications et fonctionnalités. Ou simplement taper Programmes dans la barre de recherche de Cortana, à côté du bouton Démarrer.

Vous serez généralement en mesure de trouver les coupables en triant la liste des applications installées selon le nom du fabricant de votre PC. Une autre bonne option consiste à trier par date d’ajout pour vérifier qu’il n’y ait pas de programmes qui se soient installés sans que vous le sachiez, ou par taille, pour pouvoir vous débarrasser des titres les plus encombrants dont vous ne vous servez pas. Quand vous tombez sur un programme inutile, sélectionnez-le simplement, puis cliquez sur désinstaller. Malheureusement, vous ne pouvez les enlever que l’un après l’autre, dégagez-vous donc une bonne demi-heure si vous êtes envahis par un tas de programmes indésirables. Montrez-vous sans pitié, autant avec les programmes que vous avez installés vous-mêmes mais dont vous ne voulez plus, qu’avec tous les autres programmes qui se sont installés en même temps qu’un logiciel qui vous intéresse.

N’oubliez pas que sous Windows 10, il existe deux sortes d’applications, les applications de bureau traditionnelles et les applications modernes du Windows Store. Vous verrez les deux sortes dans la section Applications et Fonctionnalités de la nouvelle application Paramètres. Pour les applications qui ne sont pas sur le Store, il faudra ouvrir le panneau de configuration et vous pourrez désinstaller ces bonnes vieilles applications de bureau. Dans les deux cas, vous pouvez trier par Taille, par Date d’installation, par Nom, ou chercher une application en particulier dans la barre de recherche.

L’une des raisons pour lesquelles désinstaller des applications améliore les performances est que beaucoup de ces programmes se chargent au démarrage et monopolisent la RAM et les ressources du processeur. Pendant que vous êtes dans la section Applications et fonctionnalités du panneau de configuration, profitez-en pour activer ou désactiver des fonctionnalités Windows et parcourir la liste pour vérifier s’il y a quelque chose que vous n’utilisez pas.

3. Limitez les applications qui se lancent automatiquement au démarrage

Comme nous l’avons mentionné dans le point précédent, beaucoup de programmes installent des processus secondaires qui se lancent à chaque fois que vous allumez votre PC et pour certains d’entre eux, vous n’avez pas besoin qu’ils tournent en permanence sur votre machine. Par rapport à Windows 7, dans lequel vous deviez exécuter l’utilitaire MSCONFIG, Windows 10 (et Windows 8.x avant lui) vous permet de facilement limiter ce qui se lance au démarrage – grâce à la nouvelle version du Gestionnaire de tâches.

La façon la plus rapide d’accéder au Gestionnaire des tâches et d’appuyer sur les touches Ctrl-Shift-Esc. Cliquez sur l’onglet Démarrage et vous verrez tous les programmes qui se lancent au démarrage de Windows. La boîte de dialogue dispose même d’une colonne qui affiche pour chaque programme, le degré d’impact sur le démarrage du PC. La colonne Statut, indique si le programme se lance ou non au démarrage en disant s’il est activé ou désactivé. Vous pouvez changer le statut de chaque entrée en faisant un clic droit dessus. C’est généralement assez facile de savoir quelles choses n’ont pas besoin de se lancer à chaque démarrage. Par exemple, si vous n’utilisez jamais iTunes, vous n’avez probablement pas besoin que le programme iTunesHelper tourne en permanence.

4. Nettoyez votre disque dur

Depuis le menu Démarrer, cliquez sur Nettoyage de Disque. Cela ouvrira l’utilitaire de nettoyage de disque qui a fait ses preuves et qui est intégré aux systèmes d’exploitation Windows depuis de nombreuses générations. Cet utilitaire localise des fichiers indésirables comme les fichiers temporaires, les pages web hors connexion et les fichiers d’installation sur votre disque dur et vous propose de les effacer. Vous découvrirez aussi peut-être que votre corbeille est sur le point de déborder. Cependant, ce genre de nettoyage n’aura d’effet visible que si votre disque dur est déjà saturé.

Si vous n’avez pas de défragmentation de disque planifiée régulièrement, il est temps d’y remédier en passant par l’outil qui s’appelle Optimiser les lecteurs, que vous pouvez trouver facilement en tapant ce nom dans la barre de recherche de Cortana, située à côté du bouton Démarrer. Notez bien que si votre disque dur est un SSD, vous n’avez pas à vous préoccuper d’une éventuelle défragmentation, puisqu’il n’y pas de parties mobiles nécessaires à lire le disque.

Un moyen encore plus récent de gérer son espace de stockage est d’activer l’option Assistant de stockage (voir image ci-dessus). Cela vous permet de libérer de l’espace automatiquement en effaçant les fichiers temporaires et le contenu de la corbeille.

5. Ajoutez de la mémoire vive

Windows 10 gère la mémoire vive de manière plus efficace que les versions antérieures, mais plus de mémoire peut tout de même vous permettre d’améliorer les performances de votre PC. Cependant, pour de nombreux appareils Windows actuels, comme les tablettes Surfaces Pro par exemple, l’ajout de mémoire vive n’est pas une option. Les ordinateurs portables professionnels ou de gaming permettent en général l’ajout de barrettes de RAM supplémentaire, mais c’est de plus en plus rare. Les nouveaux ultrabooks et les ordinateurs convertibles, très fins, ne sont généralement pas modifiables. Si vous avez un ordinateur de bureau avec une tour, cet article vous explique comment ajouter de la mémoire vive à votre machine. Les sites des plus grands fabricants de RAM (Crucial, Kingston, Corsair) offrent tous des fonctions de recherche produit, pour vous permettre de trouver de quel type de RAM s’installe sur votre PC et leurs prix sont plutôt raisonnables. Vous pouvez trouver des barrettes de mémoires DDR4 haute performance de 8Go pour environ 60€.

6. Installez un disque de démarrage SSD

Cela ne fera pas une grande différence sur le démarrage de Windows, mais le chargement et l’utilisations de programmes lourds comme Adobe Photoshop par exemple, se feront beaucoup plus rapidement avec un SSD. Les applications du Windows Store peuvent facilement être déplacées d’un disque dur traditionnel à un SSD via la section Applications et fonctionnalités de l’application Paramètres.

Pour une accélération de votre système, il est judicieux de remplacer votre disque dur interne de démarrage par un SSD et même si vous possédez un ordinateur portable, c’est une option à envisager. Sinon, un disque dur externe SSD disposant d’un port USB 3.0 pourra également accélérer visiblement l’utilisation des applications qui nécessitent beaucoup d’espace de stockage.

7. Partez à la chasse aux virus et aux spywares

Pour ce faire, vous pouvez utiliser l’application intégrée Windows Defender ou une application tierce, vous pouvez sinon faire confiance à notre équipe qui a sélectionné le meilleur des programmes anti malwares, il s’agit de l’anti malware, Malwarebytes – et en plus, il est gratuit ! Mais ne négligez pas pour autant une protection au quotidien contre les malwares. Certains Antivirus auront un impact plus lourd sur votre système que d’autres et le plus léger de tous est sans conteste l’antivirus SecureAnywhere de Webroot.

8. Modifiez les réglages en Performances élevées pour optimiser la vitesse

Bien sûr, ce n’est pas idéal si vous souhaitez économiser l’électricité, mais ça vous permettra d’accélérer votre ordinateur. Ouvrez le panneau de configuration > Système et sécurité > Options d’alimentation. De là, cliquez sur la flèche à droite, « Afficher les modes supplémentaires » et choisissez Performances élevées.

9. Lancez l’utilitaire Résolution des problèmes

Ouvrez le panneau de configuration et cherchez Résolution des problèmes. Exécutez l’utilitaire dans la partie Système et sécurité et il sera peut-être en mesure d’identifier la cause de vos ralentissements. Profitez-en pour exécuter l’utilitaire dans les autres catégories, comme Recherche et indexation, Matériel et périphériques et Applications du Windows Store. Ouvrez également la page Système et sécurité > Sécurité et maintenance de l’ancien panneau de configuration, cliquez sur Maintenance, puis sur Commencer la maintenance. Le processus s’exécute normalement régulièrement et de manière automatique, mais si vous expérimentez un ralentissement, ça vaut la peine d’essayer.

Si votre PC est toujours désespérément bloqué, vous pouvez toujours utiliser l’option Redémarrage à zéro dans l’application de Sécurité Windows, mais soyez prévenus que ça effacera tous les programmes installés sur votre ordinateur.

10. Changez l’apparence dans les Options de performances

Vous pouvez facilement accéder à ces réglages en tapant Performances dans la barre de recherche de Cortana. Dans les options proposées en haut, des options des performances, il suffit de sélectionner Ajuster afin d’obtenir les meilleures performances, ou sélectionner de quels effets visuels vous ne pouvez pas vous passer dans la longue liste des cases à cocher en dessous. Si vous choisissez d’opter pour « Ajuster afin d’obtenir les meilleures performances », vous perdrez tous les effets visuels. Par exemple, vous ne verrez plus le contenu d’une fenêtre quand vous la déplacez, mais un simple rectangle représentant les bords de la fenêtre. La meilleure solution semble toutefois être de conserver les effets que vous appréciez. Vous pouvez aussi accéder à cet outil via la nouvelle application Paramètres en cherchant les mots clés « maintenance » ou « performance ».

11. Désactivez les options d’indexation

Particulièrement sur les PC peu puissants, l’indexation de la recherche peut monopoliser les ressources du système, du moins temporairement. Si vous faites beaucoup de recherches, cette option ne sera pas intéressante pour vous, car certaines recherches prendront plus de temps. Pour désactiver l’indexation, ouvrez la fenêtre Options d’indexation du panneau de configuration (vous pouvez aussi taper Index dans la barre de recherche à côté du menu démarrer et vous devriez voir apparaître Options d’indexations en haut de la liste de résultats). Cliquez sur Modifier et décochez les endroits que vous ne souhaitez pas voir indexés. Le bouton Avancé vous permet de décider quels types de fichier doivent ou ne doivent pas être indexés.

Si vous souhaitez conserver l’indexation des fichiers mais trouvez quelle vous ralentit parfois, vous pouvez la désactiver temporairement quand vous avez besoin de plus de vitesse. Faites un clic droit sur Ce PC sur le bureau, puis choisissez Gérer. Double cliquez ensuite sur Services et Applications, puis sur Services.

Cherchez Windows Search en bas de la liste et double cliquez dessus. Dans la boîte de dialogue Propriété vous pouvez choisir le Type de démarrage, Manuel ou désactivé pour que ce processus soit silencieux par défaut. Selon le support de Microsoft, le mode de démarrage Automatique (Début différé) est préféré au mode de démarrage Automatique car il permet de réduire l’impact sur les performances globales du système lors du démarrage de l’appareil. Il se peut qu’il soit activé par défaut sur votre machine.

Une dernière option consiste à aller sur le panneau de droite, cliquer sur Autres Actions puis sur Arrêter. Vous pouvez aussi appuyer sur le bouton Stop situé au-dessus de la section centrale. N’oubliez pas de le réactiver à un moment, si vous voulez continuer à pouvoir faire des recherches dans votre ordinateur.

12. Désactivez les Astuces et les Notifications

Cela peut sembler bizarre pour un article parlant d’astuces de vous dire de désactiver la fonctionnalité Astuces de Windows 10, mais cela peut contribuer à supprimer le temps de traitement dont Windows à besoin pour afficher les astuces pertinentes pour votre système. La même chose s’applique aux notifications. Si Windows n’a pas besoin de générer de notifications, votre ordinateur n’en sera que plus rapide. Je dispose par exemple de plus de 40 applications capables de générer des notifications. Si vous aussi, vous en avez un grand nombre, faites un tour dans cette liste et vous en trouverez sûrement quelques-unes dont les notifications ne vous intéressent pas. La simple suppression de cette petite distraction peut améliorer la rapidité d’utilisation de votre PC, ou du moins votre perception de cette dernière.

L'auteur : Lucas Dominguez

On m'a refusé l'accès aux études de journalisme alors j'ai créé mon propre média, pour le meilleur et pour le pire, les internets nous permettent de faire ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des nouvelles de Cyberpunk 2077

Les meilleurs logiciels de nettoyage PC pour 2020