• Home  / 
  • Geek
  •  /  L’addiction aux jeux, ça se soigne ?

L’addiction aux jeux, ça se soigne ?

By Planetepc / 9 avril 2017

Avec la démocratisation des jeux d’argent (poker, jeu de grattage, paris sportifs, etc.), aujourd’hui, de plus en plus de personnes tombent dans la spirale infernale de l’addiction. Et l’apparition de jeux en ligne n’arrange pas les choses. Longtemps considérée comme une étape passagère, l’addiction aux jeux se présente désormais comme une véritable pathologie, au même titre que l’addiction à l’alcool ou aux drogues. Deux questions se posent : que savons-nous exactement de cette maladie ? Et est-ce qu’il possible de la soigner ?

Qu’est-ce que l’addiction aux jeux ?

Comme pour toute maladie, comprendre ce qu’est l’addiction aux jeux permet de mieux la soigner. Il faut savoir qu’on parle d’addiction aux jeux dès lors que la personne perd toute notion de retenue en ce qui concerne les dépenses liées aux jeux et que la passion devient si dévorante que la personne perd tout contact avec la réalité. Les symptômes de l’addiction aux jeux sont les mêmes que pour n’importe quelle dépendance. En effet, lorsqu’une personne devient « addict » aux jeux, elle n’a pas conscience de son addiction, devient plus tendue, plus stressée, sédentaire et dès qu’elle cesse de jouer, elle se sent mal et tombe dans la dépression. On note aussi chez ces personnes, un changement dans leur perception de la valeur de l’argent.

Peut-on soigner l’addiction aux jeux ?

La réponse est oui ! Effectivement, il est tout à fait possible de soigner l’addiction aux jeux. Néanmoins, selon la gravité et l’avancement de la maladie, le traitement peut être plus ou moins long et assez difficile à supporter, tant pour la personne addict que pour son entourage…Ainsi, il est préférable de traiter l’addiction dès lors que les premiers signes apparaissent.

Comment soigner l’addiction aux jeux ?

Pour venir à bout de la dépendance aux jeux, il est impératif de se faire aider. En effet, il est très rare que les personnes addicts arrivent à sortir d’elles-mêmes de la dépendance, sans une aide extérieure. La première chose à faire est donc d’en parler à un médecin ou d’approcher les structures spécialisées.

Les traitements peuvent aller du simple accompagnement pour les dépendants mineurs (capables de se gérer et conscients du problème) au séjour en « centre de désintoxication » pour les dépendants chroniques qui représentent déjà un danger pour eux et leur entourage.

About the author

Planetepc

Click here to add a comment

Leave a comment: